Histoire de Barfleur

Le nom de la ville « Barfleur est tirée de la langue des vikings, le « vieux norrois ». Ces guerriers scandinaves, plus tard appelés « vikings » au 9ième siècle de la Scandinavie posèrent le pied au nord du Cotentin, et baptisèrent du nom de « côte des vikings » cette bande de terre.

Au moyen age, un port majeur.

La bataille de Barfleur

En 911, le traité de Saint-Clair-sur-Epte donne naissance au duché de normandie. 22 ans plus tard, le contentin se rattache au duché.

Le Mora, le navire qui conduisit Guillaume le Conquérant en Angleterre pour y livrer bataille à Hastings en 1066, y fut construit à Barfleur, sur ordre de sa femme, la duchesse Mathilde.

L’équipage fut constitué de marin issus de Barfleur et a été mené par Étienne fils dAirard. Après la bataille de Hastings et sa victoire, Guillaume le Conquérant fut couronné roi d’Angleterre à Westminster le jour de noël 1066.

 

Bataille de la HougueDu 11e au 12e siècle, le petit port va devenir un port de renommée nationale car il servira de lieu de rassemblement et d’embarquement des nobles anglais désireux de retrouver leurs terres en Grande Bretagne à l’aide du navire « Esnecca Regis », comme Jean sans Terre et Richard Cœur de Lion. Barfleur devint à cette période le principal port de Normandie et à la capacité d’accueillir d’importants navires de guerre. Cependant ce port disparu sous la marée, et l’actuel n’apparut qu’au 19e siècle.

En 1120, le navire la « Blanche Nef » embarqua à son bord Henri Premier de Beauclerc, fils de Guillaume le Conquérant, qui devait regagner son royaume d’Angleterre. L’équipage ayant visiblement forcé sur la bière avant de larguer les amarres, le navire heurta le rocher de Quilleboeuf vers Gatteville. Le seul survivant fut Bérold, un artisan boucher. Cette catastrophe fit disparaître une bonne partie de l’aristocratie normande et les héritiers du Roi, ce qui provoqua une guerre de succession.

Barfleur, premier lieu de la bataille de 100 ans

Bataille de la HougueEn 1204, le duché de Normandie fut rattaché au royaume de France.

En 1346, le roi d’Angleterre Edouard 3 arrivé à Saint-Vaast-La-Hougue et pilla Barfleur et tout le haut Contentin. La population fut massacrée, sur les 6000 habitants, seuls 150 survécurent. Édouard 3 continua dans la foulée et défit le roi de France à la bataille de Crécy, ce qui marqua le début de la guerre de 100 ans.

 

 

La bataille de Barfleur, ou bataille de la Hougue

Le 29 mai 1692 vit s’opposer 44 navires Français menés par le vice amiral Anne Hilarion de Costentin de Tourville, commandant de la Marine royale française du roi Louis XIV, à la flotte anglo-hollandaise constituée de vaisseaux. Victoire éclatante de la France, qui ne vit aucun de ses navires sombrer. Cet affrontement fut l’une des plus violente bataille navale de l’histoire selon les historiens.

Le 17 Février 1860, la « Luna », navire battant pavillon américain, fut à son tour victime du rocher de Quilleboeuf, ce qui provoqua la mort de 103 marins sur 105.

Barfleur pendant la seconde Guerre mondiale

Ville occupée par les Allemands, Barfleur sera reprise par les américains deux semaine après le débarquement. Les alliées s’en servirent de port pour assurer la logistique des troupes.

Les commentaires sont fermés