Barfleur, ville d’art

Le patrimoine artistique de Barfleur

Barfleur est connue pour son patrimoine artistique particulièrement riche. Les artistes qui y ont vécu donnèrent ses lettres de noblesse à la ville.

Barfleur, ville des peintres

Antoine GUILLEMET (1841-1918)

Ce peintre au style impressionniste amateur de paysages découvrit le Contentin et le Val de Sair. Il fut élève de Corot, ami de Zola et aida Manet tout en soutenant Cézanne. Il peignit Barfleur, qui est présenté au salon de 1896.

Paul SIGNAC (1863-1935)

Cet adapte du divisionisme ou pointillisme, technique issue de son ami Seurat, ce peintre post-impressioniste fut peintre de la marine en 1915. Quatre étés le verront à Barfleur qu’il éliera comme son port de référence. Le « Phare de Gatteville » fut son oeuvre majeure, réalisée en 1934. Une plaque mémorielle est en place sur la maison dans laquelle il vécu au 96 rue Saint-Nicolas, de 1931 à 1935.

Albert VOISIN, dit VANDER (1905-1994)

Proche de Delaunay, né à Lestre, ce peintre et sculpteur s’inspira beaucoup de Barfleur et des alentours. Son œuvre se terminé dans la drôme, une de ses statuts étant exposée au jardin des Augustins.

Henri CHARDON (1861-1939)

Président du conseil du réseau des chemins de fer de l’État, Né à Saint-Lo, le peintre vouait une véritable passion pour Barfleur et l’Aquarelle. Il possédait une maison à Barfleur et la ville donna son nom au quai ou il habitait dès 1936.

Paul BLANVILLAIN (1891-1965)

Les nombreux paysages du Val de Sair et les marines furent pour lui une source d’inspiration pour ses peintures. Ses parents lui offrirent à sa naissance l’ex-voto « Le Faune » et Signac le désignait comme le seul qui « sache peindre les bateaux ».

Barfleur, ville des écrivains

Victor HUGO (1802-1885)

Il furent trois à vouloir mettre le pied à Barfleur: Victor Hugo, sa maîtresse Juliette Drouet et Célestin Nanteuil, un ami artiste. Les relations avec l’Angleterre étant tendues à l’époque, ils ne purent pas embarqué et la mairie de l’époque leur interdit de se promener à la nuit tombée. Victor Hugo alla jusqu’à s’en plaindre au préfet de Paris.

Jules RENARD (1864-1910)

Connu pour avoir rédigé « Poil de Carotte », il passa plusieurs été à Barfleur en 1887 et 1890 où il écrivit également « l’écornifleur » en s’inspirant de son environnement naturel.

Alfred ROSSEL (1841-1926)

Voyageant dans la « patache » diligence Barfleur-Cherbourg dans laquelle il trouva son inspiration pour écrire sa plus fameuse chanson « sur la mé » Alfred Rossel était un Poète, musicien et patoisant hors du commun. Il vécu régulièrement au 23, rue Saint-Thomas Becket à Barfleur.

Alexis Clérel de TOCQUEVILLE (1805-1859)

Écrivain, député et conseiller général de la Manche, ministre, académicien et infatigable observateur de son temps, auteur de « De la démocratie en Amérique » ce remarquable analyste visionnaire des sociétés des XIXème et XXème siècles, a gardé une œuvre extrêmement contemporaine et extrêmement profonde. Rien ne lui plaisait plus que de venir se ressourcer sans son château de Tocqueville, à 5 kilomètres de Barfleur pour s’adonner à la vie de la ville.

Les commentaires sont fermés