Faites des économies avec l’assurance pret immobilier

Faites des économies avec l’assurance pret immobilier

L’assurance prêt immobilier représente une part importante dans le coût global du crédit immobilier. Ainsi, même si les intérêts bancaires sont faibles, il faut bien négocier cette garantie pour que le TAEG soit avantageux. Les économies réalisées peuvent aller jusqu’à des milliers d’euros. Pour ce faire, l’assuré doit connaître les bonnes pratiques pour négocier une assurance prêt immobilier économique.

Comparer les offres d’assurance de prêt immobilier

La comparaison d’offres de prêt immobilier ne doit pas simplement être basée sur les intérêts bancaires. Elle concerne tous les frais relatifs au TAEG, notamment l’assurance emprunteur. Souscrire une garantie avantageuse revient donc à bénéficier de toutes les couvertures qui vous conviennent au meilleur prix. Ce contrat est exigé par la majorité des établissements financiers. Il est possible de le contracter auprès de sa banque ou d’un autre organisme financier. De ce fait, il est tout à fait envisageable de faire plusieurs demandes pour négocier la meilleure offre. L’essentiel est de s’assurer que les garanties sont équivalentes.

De manière générale, pour les mêmes couvertures, le contrat souscrit chez une mutuelle d’assurance est plus économique que celui proposé par votre banque. Pour vous faire une idée sur les avantages qu’offre ce type contrat, réalisez une simulation d’assurance de prêt immobilier MAAF. Il sera ensuite question de vous focaliser sur ces différents points pour comparer objectivement : le coût global du contrat, les garanties, les exclusions, la durée de validité et la durée de franchise.

Privilégier l'assurance prêt immobilier individuel

Faire des économies avec une assurance de crédit immobilier est devenu simple depuis l’entrée en vigueur de la loi Bourquin. Tout emprunteur ayant adhéré à un contrat de groupe peut désormais procéder à une résiliation annuelle. Ce qui permet aux souscripteurs d’opter pour une assurance individuelle, souvent plus avantageuse économiquement.

De plus, ce type d’offre est plus personnalisé qu’un contrat de groupe. Les assurés peuvent en effet choisir une formule qui correspond le mieux à leurs profils. Les mutuelles proposent une assurance crédit immobilier, en prenant en compte la situation professionnelle et des informations personnelles du souscripteur. Il s’agit d’une approche qui permet à tout un chacun de trouver le contrat adéquat à une meilleure tarification. Ce qui n’est pas souvent le cas dans les banques prêteuses.

Jouer sur le taux de couverture

Le taux de couverture ou quotité d’assurance a un grand impact sur le coût total de votre contrat. Sachant que celle-ci peut représenter les 1/3 de la valeur de votre prêt immobilier, vous devez négocier un meilleur taux de couverture en fonction de votre profil. Un emprunteur ayant des revenus réguliers élevés peut prétendre à une quotité plus attractive que celle d’un souscripteur présentant des revenus moins importants.

Il en est de même pour les frais médicaux. La négociation peut être axée sur un état de santé qui implique moins de risques. Dans certains cas également, le mode de vie de l’assuré peut jouer ou non en sa faveur. L'essentiel est de vous appuyer sur les atouts de votre profil emprunteur pour réaliser une bonne affaire. L'accompagnement par un courtier en assurance est vivement recommandé pour cela. Étant un fin négociateur, il est plus disposé à obtenir de meilleures conditions de souscription de la part de la banque.

Les commentaires sont clos.