Route du Rhum : Communiqué N°4

Route du rhum24 mars 2006 – Mise à l’eau du trimaran Sopra Group après un chantier d’optimisation.
C’est à 10 h jeudi 23 mars, que le trimaran Sopra Group a été remis à l’eau et remâté, après 4 mois de chantier.

Peau neuve…

Fidèle à sa réputation de « métronome », Antoine Koch aura ainsi tourné, à la date prévue cinq mois auparavant, la page d’un chantier qui pour tous les membres de l’équipe aura été exemplaire à bien des égards. Pour Sopra Group, ce chantier aura été une occasion supplémentaire d’apprécier la communauté de valeurs et de méthode avec leur jeune skipper. Une alliance qui semble pleinement profiter à la gestion du projet. Le calme et la recherche systématique des solutions, qui caractérisent le jeune skipper de Sopra Group, ont rythmé le quotidien des cinq hommes. Antoine Koch : « j’ai cherché à réunir des individualités différentes mais avec un objectif de complémentarité de compétences. Au final, cela donne une équipe épanouie, motivée et animée d’un même état d’esprit. Je suis très heureux que cela fonctionne aussi bien ».

Tout à la fois humble et ambitieux, Antoine Koch a mené ses hommes à travers une multitude de modifications qui, à l’arrivée, indiquent clairement la tendance voulue par le jeune ingénieur et architecte naval : l’allègement et la simplicité pour un objectif prioritaire, La Route du Rhum… Plan de pont, postes de barre, appendices, ergonomie, électronique et une nouvelle garde robe à venir, tout a été repensé dans un souci constant d’optimisation pour le solitaire, évolution majeure pour une plate-forme à l’origine conçue pour être polyvalente, avec les concessions que cela supposait.
Et derrière la fine couche de peinture proposant une nouvelle décoration pour le trimaran rouge, on aura vite compris que la chasse au poids a été sans merci.

Concentrés sur un objectif…

Le bateau à l’eau, Antoine Koch et son équipe sont impatients de poursuivre le programme d’entraînement qui mènera le skipper jusqu’au départ du Rhum avec le maximum d’atouts de son côté. Après 5 000 milles effectués pour déterminer les travaux à effectuer lors du chantier d’hiver, Antoine et ses hommes ont profité de la période d’immobilisation du trimaran pour s’entraîner sur les deux Tornados de l’écurie Sopra Group pour travailler la cohésion, les réflexes et la finesse de barre. Ils vont désormais pouvoir reprendre le large avec au programme une participation à la course Londres-Nice en mai prochain (les organisateurs du Championnat Multicup ayant eu la bienveillance d’accueillir le trimaran pour cette épreuve). La remontée en Atlantique s’effectuera en solitaire en vue de la qualification pour la Route du Rhum et des navigations techniques sont calées jusqu’au départ de la course mythique…

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés