La transformation des boues urbaines

La transformation des boues urbaines

Les boues d’épuration qu'elles soient urbaines ou industrielles ne sont que les principaux déchets produits par une station d'épuration à partir des effluents liquides. Chaque habitant fabrique 3 litres de boues par jour. Dès lors, leur gestion et transformation,  laquelle se fait grâce á de hautes prouesse technologiques et industrielles, relève d'une vraie préoccupation environnementale.

La transformation des boues, un savoir-faire industriel 

Les boues subissent plusieurs traitements durant leur transformation. Du conditionnement permettant  la stabilisation des boues á l'hygiénisation par compostage ou adjonction de chaux, par  séchage voire même par bioséchage, ces opérations permettent de réduire le volume des boues avant que ces dernières ne soit désydratées. Les stations d'épuration, tout au long de ce processus de transformation vont utiliser différents outils industriels tels que des filets-presse, des filtres á bandes passéistes, des dessableurs ou autres dégraisseurs.

Une mobilisation nationale pour une question environnementale 

Le ministère de l’écologie, les agences de l’Eau ainsi que l’Onema ont travaillé sur ce qui s'appelle «le plan national assainissement». Les objectifs du plan  sont d'évaluer et adapter le cadre réglementaire existant pour une gestion durable des boues, d'améliorer les connaissances scientifiques et techniques de traitement des boues. Il s'agit aussi d'anticiper et d'apporter un appui technico-économique aux acteurs de la filière. Ce plan concernait les 146 principales stations d'eputations françaises auxquelles ont été rajoutées 74 autres désignées comme prioritaires et demandant une attention toute particulière.

Le devenir des boues soulève plusieurs questions. Tout d'abord celle du choix entre épandage ou autre filière en fonction du contexte. Elle questionne aussi sur la mutualisation éventuelle des ouvrages de traitement. L'impact  environnemental de la gestion des boues reste au cœur du sujet de la transformation de ces dernières et de l'actualité.

Comments are closed.