Barfleur, port de pêche

Chargé de tout ce que l’on peut voir dans un petit port de pêche, casier, chaluts, dragues, filets et cordes, Barfleur est un port reconnu pour la pêche de la coquille Saint-Jacques et sa moule sauvage appelée la « blonde de Barfleur ».

portLa pèche de cette « blonde de Barfleur » constitue une des activités principales. Elle se trouve au sein de quatre gisements de moules : les gisements de Barfleur, Montfarville (Moulard), Réville et Ravenoville, placée non loin du rivage entre la pointe de Sair et la pointe de Barfleur.

Néamoins l’exploitation de ces sources de moules sont contrôlées et des quotas de pêche sont appliqués pour éviter sa disparition, car chaque filet peut contenir jusqu’à 700kg de moule. La pêche est interdite le week-end.

Ces délicieux fruits de mer ne sont pas les seuls a être trouvé à Barfleur, les pécheurs reviennent aussi avec des tourteaux, des homards et des étrilles à chaque saison. On peut aussi récupérer des araignées au printemps et des crevettes en septembre.

Niveau poisson, on y trouve les classiques bars, colins, maquereaux, sardines, morues, et aussi des poissons plats : soles, carrelets, turbots, barbues, raies, et des poissons de fond : roussettes et congres. Cependant la production reste très mesurée.

Sur les quais :

On y voit différents types de chaluts : des chaluts de fonds, fait pour pécher des poissons nageant en eau profonde, des chaluts à perche, pour la pêche aux poissons plats, des chaluts pélagiques, traînés par un ou deux bateaux, des casiers pour les crustacés, des basses pour les crevettes, des filets maillant, des cordes et des dragues à moules.

Dans le port :

Vous pourrez y voir des chalutiers, longs d’une quinzaine de mètres, traînant leur matériel : le chalut évoqué plus haut. Vous pourrez aussi y voir des caseyeurs, des fileyeurs et des cordier, d’une dizaine de mètres utilisant du matériel dormant comme des casiers ou des filets. Vous y croiserez aussi des ligneurs de bars, pour le poissons du même nom, ainsi que des plates, petites embarcations a fond plat qui servent d’annexes ou pour relever les casier.

Orienté plein Est, le port de Barfleur s’ouvre sur la baie de Seine et sur la Manche Est, avec en ligne de mire l’Angleterre et l’Europe du nord. Bien qu’il reste un port d’échouage soumis aux marées, il apporte les mêmes facilités d’accès que les ports avec sas d’entrée.

Sa position est idéale pour le plaisancier qui souhaite effectuer de courtes croisières vers l’Angleterre, les îles anglo-normandes (Aurigny, Sercq, Jersey, Guernesey), ou bien les ports de la côte du Calvados et de la Haute-Normandie.

L’activité professionnelle des marins-pêcheurs barfleurais est centrée sur les moules (la Blonde de Barfleur vit sur plusieurs gisements naturels très proches du port), les casiers (homards, crustacés, crevettes), la pêche au bar, les cordes.

Les commentaires sont fermés